Hommage au Caporal Chef Duval du 1er RPIMa tué au Mali

Publié le par Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey

Le 29 avril 2013, en début d’après-midi, au cours d’une opération dans le nord-est du Mali entre Tin Zaouaten et Boughessa près de la frontière Algérienne, un véhicule léger de type VPS a sauté sur un engin explosif, provoquant la mort d’un soldat français du 1er RPIMa et  blessant grièvement deux autres militaires français du même régiment qui ont été évacués par hélicoptère vers Tessalit, à une centaine de kilomètres plus au sud.

2652584671-copie-1.jpg mali-deces-du-caporal-chef-stephane-duval.jpg iNSIGNE-BRIGADE-DES-fORSES-SP2CIALES-TERRE.jpg

Le caporal-chef Stéphane DUVAL, âgé de 32 ans,  appartenait à la première compagnie du1er Régiment Parachutistes d’Infanterie de Marine (1er RPIMa) de Bayonne. Ce régiment est une composante de la brigade des forces spéciales terre, elle-même sous commandement du Commandement des Opérations Spéciales(COS). 

Né le 22 août 1980, le caporal-chef Stéphane DUVAL aura servi la France durant 11 ans. A 22 ans, il s’engage le 2 avril 2002 au 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1er RPIMa) à Bayonne. A l’issue d’une brillante formation initiale, il réussit son examen d’opérateur des réseaux mobile spéciaux. Le 1er juillet 2008, il est affecté au 6e bataillon d’infanterie de marine (6e BIMa) au Gabon durant deux ans et revient servir dans son régiment d’origine, le 1er RPIMa, le 1er juillet 2010. Le 2 avril 2013, il est promu caporal-chef de 1ère classe. Le caporal-chef DUVAL a effectué de nombreuses missions extérieures au cours desquelles son professionnalisme a été à chaque fois souligné: Gabon en 2004, Guyane en 2007, République de Côte d’Ivoire en 2005 et 2007, Afghanistan en 2003 et 2010 et Burkina Faso en 2011 et 2013. Le 21 février 2012, le caporal-chef DUVAL reçoit une citation à l’ordre de la division, celle-ci comporte l’attribution de la Croix de la Valeur Militaire avec étoile d’argent. Déjà engagé au Burkina Faso fin 2011, en qualité d’opérateur radio de la cellule de mise en œuvre tactique, il fait preuve de remarquables qualités militaires pour lesquelles il reçoit une lettre de félicitations. Il est également décoré de la médaille d’outre-mer avec agrafe « République de Côte d’Ivoire », de la médaille d’argent de la défense nationale avec agrafe « troupes aéroportées » et « missions d’assistance extérieure ».

Que Saint Michel l’accueille auprès de lui.


      La première compagnie du 1er RPIMa

                                          insigne1ciegrand-1ER-RPIMA.jpgCette compagnie est spécialisée dans le combat en milieu aquatique , en milieu urbain et dans la 3ème dimension.

Milieu aquatique : d
urant la formation RAPAS les commandos apprennent l'inflitration par milieu nautique. La 1ère cie s'est entre-autre spécialisé sur ce sujet . Des plongeurs équipés de combinaison aquatique et d'arme étanches , sont le plus souvent déposés par bateau ou par hélicoptère , largués dans l'eau.. 

Combat urbain : autre spécialité de la 1ère Cie avec un groupe d'investigation unique en son genre, entrainé aux techniques d'investigation et de combat en millieu urbain
 

Troisième dimension : la 1ère Cie comporte une unité spécialisée de chuteurs opérationels HALO (High Altitud Low Openning) pour l'infiltration aérienne par parachutage à haute altitude (4000 à 10000 m sous oxygène) de commandos , en millieu hostile. 

 


 

Le caporal Chef DUVAL a été tué au Mali, dans l’accomplissement de sa mission, tout comme avant lui :

Le Lieutenant Damien BOITEUX (41 ans), du 4e RHFS

Le Sergent-chef Harold VORMEZEELE (33 ans), du 2e REP

Le Caporal Cédric CHARENTON (26 ans), du 1er RCP

Le Brigadier-chef Wilfried PINGAUD (37 ans), du 68e RAA

Le Caporal Alexandre Van DOOREN (24 ans),  du 1er RIMA

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Ils nous ont quitté

Commenter cet article