Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hilaire COLCOMBET, l’un des tout derniers officiers survivants des parachutistes de la France Libre et grand soyeux lyonnais, est décédé dimanche à l’âge de 96 ans, a annoncé sa famille mardi dans le carnet du Figaro.

hilaire_colcombet.jpgNé le 7 janvier 1916 à Ambérieu-en-Bugey (Ain) dans une famille d’industriels de la soierie lyonnaise, Hilaire Colcombet avait combattu pendant la campagne de France en mai 1940 comme lieutenant dans un groupe de reconnaissance. Il avait alors gagné la première de ses trois citations à l’ordre de l’Armée qui lui avait valu la Croix de guerre avec palmes. Après avoir été membre du réseau SR air en zone libre, il avait rejoint, via l’Espagne et après un emprisonnement de six mois, la France Libre à Londres en juillet 1943 pour s’engager dans les parachutistes.

Lieutenant dans le 3 e SAS, l’un des cinq régiments de la brigade Spécial air service (SAS), il avait été parachuté en juillet 1944 en Saône-et-Loire où il avait participé à de nombreux sabotages et embuscades contre des unités allemandes.

Les faits d’armes des parachutistes de la France Libre en Bretagne et en Saône-et-Loire ont été immortalisés peu après la guerre par Joseph Kessel dans « Le bataillon du ciel », un livre adapté au cinéma en 1947 et qui connut un grand succès populaire.

Après la guerre, Hilaire Colcombet avait relancé la société Bucol-Buchet-Colcombet, une très vieille maison de soierie lyonnaise. Celle-ci a fourni de très nombreux clients de la haute couture en France et dans le monde entier.

Des tissus en soie de grands peintres comme Alechinsky, Delvaux ou Hartung, créés en collaboration avec Hilaire Colcombet, ont été exposés au Musée des Tissus de Lyon et au Musée des Arts décoratifs de Paris.

Hilaire Colcombet avait été promu commandeur de la Légion d’honneur en 2004.

 

Que Saint Michel l'accueille comme il le mérite, avec la reconnaissance de la France



Tag(s) : #Ils nous ont quitté

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :