8 juin 2013 à Sault Brenaz, hommage aux Morts pour la France en Indochine

Publié le par Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey

Malgré la pluie, les porte-drapeaux d’associations patriotiques du département de l’Ain étaient venus nombreux ce 8 juin pour cette commémoration organisée par les Anciens Combattants du canton de Lagnieu et la municipalité de Sault Brenaz.

Peu nombreuses sont les communes de l’Ain qui organisent cet hommage '' aux Morts pour la France en Indochine''  pourtant inscrit au calendrier national des journées commémoratives  par un décret du 26 mai 2005.

P1100254  P1100256

En présence de Mr Martial MONTEGRE, Maire de Sault Brenaz et Mr de Charles de la VERPILLIERE Député de l’Ain et Conseiller Général du canton, l’importance de cet hommage a été soulignée par la lecture d’un message du Ministre Délégué aux Anciens Combattants. Un témoignage sous forme de poème d’un ancien de Dien Bien Phu de la commune a été lu par son petit fils.

P1100248 P1100249

  P1100246.JPG

  P1100251.JPG

   

Les dépôts de gerbe ont été effectués par Mrs Martial MONTEGRE, Charles de la VERPILLIERE et Georges CHENGUELIA, Président départemental de l’Union Fédérale des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

P1100255  P1100259


Une délégation de la section départementale UNP 010 Ain de  l’Union Nationale des Parachutistes  étaient présente, à plusieurs titres. Pour d'une part participer comme il se doit à l’hommage national mais d'autre part pour accompagner un des membres de la section se voyant remettre officiellement la médaille commémorative de la campagne d’Indochine.

 

                                                           Appel du récipiendaire

P1100264

La médaille commémorative de la campagne d’Indochine a été remise à Mr Noël NIVIERE par Mr Charles de la VERPILLIERE, Député de l’Ain et Conseiller Général du canton de Lagnieu. 

noel-niviere-decore-de-la-medaille-d-indochine-photo-sylvai.jpg002-copie-1.JPG 


NOEL NIVIERE

007---Copy.JPGLe récipiendaire, Noël  NIVIERE  est né le 15 novembre 1933 et réside à Château Gaillard dans l'Ain près d'Ambérieu en Bugey. Engagé volontaire pour l’Indochine et pour les troupes aéroportées le 17 novembre 1953, il fait sa formation militaire initiale à Bayonne et est  breveté parachutiste le 10 décembre 1953, brevet N° 89194.

Le 18 février 1954, il embarque à Marseille sur le navire Henry Poincaré à destination de l’Indochine. Après 23 jours de mer, il débarque le 11 mars 1954 à Saïgon. Il rejoint immédiatement les éléments du 1er BPC, Bataillon de Parachutistes Coloniaux comme tireur au fusil mitrailleur et le 16 mars, soit cinq jours après son arrivée, il effectue son premier saut en opération. En, juillet 1954 il est hospitalisé pendant un mois à l’hôpital Lanessan à Hanoï car comme tant d’autres il est atteint par le paludisme puis retourne dans son unité. Ensuite, au court de son séjour en Extrême Orient, il est successivement affecté à la compagnie de protection et de sécurité à l’aérodrome de Hué, au 21ème  Régiment d’Infanterie Coloniale (RIC) puis au 5ème RIC. A partir d' avril 1954, il fait partie de la poignée de parachutistes français détachés comme largueurs pour servir sur les Packets C119 américains de la CAT, pilotés par des équipages américains et qui assurent des rotations permanentes au départ de l’aéroport de Hanoï pour parachuter munitions, nourriture et médicaments dans les zones d'opération désormais encerclées par le Viet Min, en particulier la cuvette de Dien Bien Phu et ses pitons environnants. Après avoir participé à différentes opérations aéroportées et terrestes au Tonkin,  Noël NIVIERE rembarque à Saïgon pour la France le 9 octobre 1955 et arrive à Marseille le 3 novembre 1955. Après une permission il rejoint le premier bataillon de parachutistes coloniaux stationné à Bayonne, il y restera jusqu’à la fin de son contrat le 23 mai 1956.

 

Commenter cet article