Des militaires français du CPA 10 et du 1er RPIMa blessés en Irak

Publié le par Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey

Selon plusieurs médias, dimanche 2 octobre, deux commandos parachutistes français du CPA 10 ont été gravement blessés en Irak. Déployés aux côtés des Peshmergas à Erbil, dans le nord du pays, les forces françaises ont été visées par un drone piégé, envoyé par un "groupe lié à Daech". Selon des circonstances qui restent à préciser, les forces françaises auraient intercepté l'engin piégé avant qu'il n'explose à terre.

Une dizaine de militaires français, "plus légèrement blessés", dont certains du 1er RPIMa auraient eux aussi été discrètement et rapidement évacués, et rapatriés en France sur l’hôpital  militaire de Percy-Clamart. Par aillieurs deux Pesmergas ont été tué.

Environ 200 membres des forces spéciales sont  engagés depuis 2015 au sein de la Task Force Hydra, basée dans la capitale du Kurdistan irakien .  

Selon le très bien informé site L'OPINION, il s'agirait d'un drone de 2 mêtres d'envergure, opéré par l’Etat Islamique, qui était au sol quand les peshmergas kurdes, accompagnés par  les  forces spéciales françaises, l’ont récupéré. Pensant qu’il s’agissait d’un simple drone d’observation, ils ont voulu l’ouvrir, déclenchant une explosion.  

A ce stade, le ministère des armées est peu bavard et a simplement confirmé que des militaires avaient été blessés. 

Des militaires français du CPA 10 et du 1er RPIMa blessés en Irak

Commenter cet article