Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réorganisation des musiques militaires de l'armée de terre

C’est effectif depuis hier premier août 2016, dans le cadre du nouveau modèle de fonctionnement des armées appelé « Au contact », la réorganisation des  musiques militaires de l’armée de terre, sauf  celle de la Grade Républicaine, entre en service.

A compter de maintenant, les sept musiques militaires terre et les 13 fanfares régimentaires terre sont intégrés à une nouvelle unité appelée Commandement des Musiques de l’Armé de Terre (C.M.A.T), unité ‘’régimentaire’’ en charge de la gestion globale dont le chef de corps est le colonel Stéphane BROSSEAU

Un nouveau fonctionnement plus compliqué

Les demandes de prestations des musiques et fanfares régimentaires de l’armée de Terre, dont la musique de la Légion étrangère sont  centralisées par les états-majors de zone de défense. Elles sont ensuite soumises au cabinet du Chef d'Etat Major de l'Armée de terre (CEMAT) qui s’appuiera dorénavant sur l’expertise du C.M.A.T pour y répondre. 

De nouvelles appellations pour quatre d’entre elles dont certaines surprenantes

La musique principale de l’armée de Terre (Satory) devient la musique des troupes de marine.

La musique de l’artillerie (Rennes) devient la musique des transmissions.

La musique de l’infanterie (Lyon) devient la musique de l’artillerie

La musique des forces terrestres (Lille) devient la musique de l’infanterie.

Pas de changement de nom pour la musique des parachutistes qui reste basée à Toulouse.

 

Réorganisation des musiques militaires de l'armée de terreRéorganisation des musiques militaires de l'armée de terre
Réorganisation des musiques militaires de l'armée de terreRéorganisation des musiques militaires de l'armée de terre

Une nouvelle tenue pour ‘’uniformiser’

Les soldats des musiques verront également  leurs tenues de tradition uniformisées. Ils disposeront de la tenue interarmées type N° 1895 (couramment appelée ‘’Terre de France’’) à laquelle s’ajouteront des attributs spécifiques à leur arme d’appartenance d’origine. Les chasseurs alpins vont sûrement apprécier d'être dépouillés de leur tenue de tradition!!! 

Et après ?

Dans le plan initial de 2015 pour application 2016 dont c’est la première phase, il était aussi prévu que huit des fanfares régimentaires ‘’passent à la trappe’’. Que vont devenir, entre autres, les musiques régimentaires du 1er RHP de Tarbes et du 1er RPIMa de Bayonne ?

Et les autres musiques de l'armée de l'air et de la marine ?

Reste les musiques des armées air et mer, mais l’effectif est déjà bien mince. Pour l’armée de l’air il y a la Musique des Forces Aériennes à Bordeaux , et la Musique de l’Air à Villacoublay. Pour la marine nationale c’est simple ; la Musique des équipages de la flotte de Toulon (celle de Brest n’existe plus depuis 2013), et  le Bagad de Lann-Bihoué, à Lorient.

 

Tag(s) : #INFOS DIVERSES

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :