Le 1ère classe POO-SING, le brigadier CHAUWIN, le maréchal des logis NOBLET, tous trois du 511ème Régiment du Train d'Auxonne tués au Mali

Publié le par Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey

1er classe Mickaël POO-SING

1er classe Mickaël POO-SING

Maréchal des logis NOBLET

Maréchal des logis NOBLET

Brigadier Michael CHAUWIN

Brigadier Michael CHAUWIN

Trois militaires du 511ème Régiment du Train d’Auxonne sont morts au nord du Mali.

Mardi 12 avril en début de matinée, un véhicule VAB situé à la tête d’un convoi composé d’une soixantaine de véhicules partis de Gao pour rejoindre Tessalit a subit l’explosion d’une mine qui a sauté au passage de l’engin blindé.

Le 1er classe POO-SING, un militaire français du 511 ème Régiment du Train est mort sur le coup et ses trois camarades gravement blessés ont immédiatement été pris en charge par les équipes médicales de la force Barkhane, et ont été transportés à la structure chirurgicale militaire de Gao. Finalement, deux des blessés sont décédés à l’hôpital de GAO dans la soirée.

 

Le 1ère classe Mickaël POO-SING, âgé de 19 ans,  avait rejoint l’armée de Terre en février 2015 en qualité d’engagé volontaire au sein du 511e Régiment du Train. À l’issue de sa formation initiale d’agent de circulation routière, au cours de laquelle il obtint d’excellents résultats, il avait été projeté au Mali en janvier dernier.

Le maréchal-des-logis Damien NOBLET était militaire "durant près de 12 ans. Engagé comme volontaire de l’Armée de terre au titre du 515e Régiment du train". Sur le terrain, il fut envoyé "au Kosovo en 2005 et 2006, puis en Côte-d’Ivoire en 2007, au Liban en 2008 puis au Sénégal et aux Emirats Arabes Unis en 2010". Damien NOBLET était déployé sur des opérations au Mali depuis juin 2013.

Le brigadier Michael CHAUWIN avait rejoint l’Armée de terre en février 2014 au sein du 511e régiment du train d’Auxonne. Il avait déjà été engagé dans l’opération Sentinelle en janvier et février 2015.

 

 

Actuellement, le 511e Régiment du Train arme, avec le 4e Régiment du matériel et le Régiment de soutien du combattant, le bataillon logistique (BATLOG) « Bourgogne », déployé sur le fuseau ouest de l’opération Barkhane.

 

Le 1ère classe POO-SING, le brigadier CHAUWIN, le maréchal des logis NOBLET, tous trois du 511ème Régiment du Train d'Auxonne tués au Mali

Commenter cet article