La sonnerie aux morts: origine et histoire

Publié le par Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey

LA SONNERIE AUX MORTS

Qui ne connaît pas cette musique triste et grave jouée aux monuments aux morts de nos communes de France ? On peut être tenté de croire que notre sonnerie aux morts a toujours existé. Pourtant, les poilus qui pleuraient leurs frères d’armes des tranchées ne l’entendirent jamais, puisqu’elle ne fut composée qu’après la première guerre mondiale, au début des années trente.

1862, l’origine en Amérique

L’histoire aurait commencé en 1862 lors de la guerre de Sécession. Alors que l’Armée de l’Union du capitaine Robert Ellicombe se trouvait près de Harrison’s Landing en Virginie, se tenait de l’autre côté de cette étroite bordure de terre l’Armée de la Confédération. Durant la nuit, le Capitaine Ellicombe entendit les gémissements d’un soldat grièvement blessé. Ne sachant pas si c’était un soldat de l’Union ou de la Confédération, le capitaine décida au risque de sa vie d’aller chercher le blessé afin qu’on lui procure des soins médicaux. Il rampât jusqu’au soldat blessé pour le ramener au camp de l’Armée de l’Union mais quand finalement il atteignit son camp, il découvrit que c’était un soldat ennemi……il était décédé.

Le Capitaine alluma une lanterne et dans la pénombre il découvrit le visage du soldat. C’était son propre fils. Le garçon étudiait la musique dans le Sud lorsque la guerre éclata. Sans le dire à son père, le garçon s’était enrôlé dans l’Armée de la Confédération. Le lendemain matin, le cœur brisé, le Capitaine demanda la permission à ses supérieurs de lui faire des funérailles militaires. Sa demande lui fut accordée mais en partie seulement. Le Capitaine avait aussi demandé que la fanfare de l’armée puisse jouer aux funérailles de son fils. Sa demande lui fut refusée dû au fait que son fils était un soldat ennemi. Mais par respect pour le père, on décida tout de même de lui allouer un seul musicien. Le Capitaine choisit un joueur de bugle. Il demanda au musicien de jouer une suite de notes musicales qu’il avait trouvé sur un morceau de papier dans la poche de l’uniforme du jeune militaire. C’est ainsi que naquit l’émouvante mélodie de l’appel aux morts qui est joué aux Etats Unis aux funérailles des militaires.

 

Sonnerie aux morts américaine

Et bien plus tard en 1931, en France

Après la première guerre mondiale, un des héros de la grande guerre, le général GOURAUD, avait au cours de ses visites aux Etats Unis, avait été frappé par l’impact qu’avaient les sonneries « TAPS » sur les participants aux diverses cérémonies de souvenirs aux Morts. Il prit l’initiative de faire composer par le chef de la musique de la Garde Républicaine, le commandant Pierre DUPONT, une sonnerie appropriée nommée ‘’Sonnerie Aux Morts’’. Il la fit exécuter pour la première fois lors de la cérémonie de ravivage de la Flamme de l’Arc de Triomphe le 14 juillet 1931 en présence du Ministre de la Guerre, André MAGINOT, et lui proposa sur le champ qu’elle devienne réglementaire, en prélude à une minute de recueillement en silence en mémoire des soldats tombés au champ d’honneur.

Sonnerie aux morts française

La sonnerie aux morts: origine et histoire
La sonnerie aux morts: origine et histoire

Commenter cet article